Etienne de Vignolles dit La Hire

Né en 1390 à Castera-Vignoles (Haute-Garonne), il se rallie au Dauphin dès le commencement des guerres, en 1418 et se joignant à Poton de Xaintrailles. Lorsque le 22 avril 1429. Jeanne quitte Blois pour Orléans, La Hire, âgé de trente-neuf ans, la suit. Il est alors capitaine du Roi, mais vient d'être vaincu à la journée dite des "Harengs" (12 février 1429). 

Une amitié indéfectible naquit alors entre eux ; Jeanne en fit un de ses tous premiers capitaines, lui confiant même le commandement de l'avant-garde à Patay.

Lorsque Jeanne fut prise à Compiègne par les Bourguignon le 23 mai 1430, puis vendue aux anglais qui l'amenèrent à Rouen, La Hire n'hésita pas à tenter le coup de force pour emporter la ville. C'est en essayant de quérir des secours qu'il fut trahi par les bourguignons et pris.

Après la mort de Jeanne, il continua la lutte pour son roi : vainqueur à Gerbevoy en 1435, entrée dans Paris avec Charles VII la même année, campagne de Normandie avec Dunois en 1438.

 

Capitaine-général de la Normandie, seigneur de Montmorillon et châtelain de Longueville. Mourut à Montauban le 11 janvier 1442, lors de la campagne de Guyenne. Les anglais l'avaient surnommé "la Hire-Dieu" (ira-Dei : la colère de Dieu), alors que les français donnèrent son nom à une figure du jeu de carte…

Ses armes figurent à la droite de celles de Jeanne sur le monument ; elle dit en effet de lui : "Il a été à la peine ; il est juste qu'il soit à l'honneur."